je vais a cet evenement
0 MEMBRES vont à cette soirée.

Concert Chateau Marmont Et Flairs

Mardi 07 Septembre 2010

@ Péniche Batofar

Horaires : De 22h00 'e0 24h00

Moyenne d'âge : 15 à 59

Genre Soiree : Concert

Genre Soiree : Aucun

Infoline :

Musique : Electro, Rock, Pop,

Tarif entrée : 15 Euros l'entr'e9e

Nom organisateur :

Prenom organisateour :

PRESENTATION DE LA SOIREE
  • Le Batofar pr'e9sente CHATEAU MARMONT + FLAIRSrnFLAIRSrnrnDans Better Than Prince, son tout premier et tr'e8s p'e9remptoire single, Flairs pr'e9tendait jouer de la basse mieux que Prince, danser mieux que Prince et faire l\'amour plus longtemps que Prince. Cette irr'e9v'e9rence relax et funk, Flairs en a depuis fait sa marque de fabrique, une philosophie de vie. Comme Prince, il a le sens de la danse et n\'a pas peur de se prendre pour le roi du monde 'e0 l\'occasion. Du coup, il s\'est entour'e9 des meilleurs, tant pour son disque que lors de ses collaborations 'e0 l\'image.rnrn'ab Sweat Symphony 'bb ( Third side Records/ 2009) a 'e9t'e9 mix'e9 par Alex Gopher. 'e0 la suite du s'e9minal Better Than Prince (r'e9alis'e9 avec l\'aide d\'Etienne de Cr'e9cy) se bousculent neuf titres et autant de tubes. Car le premier album de Flairs, c\'est 30 ans de riffs rock, d\''e9nergie dance et de gimmick pop. Il jongle avec les r'e9f'e9rences et les 'e9poques (l\'indie pop, le hip-hop old-school mais aussi Parliament, Pavement, Kraftwerk, Weezer...) avec une facilit'e9 d'e9concertante. Et 'e7a donne : Radio tube pur sucre pour cruiser sur la c'f4te californienne, le bruyant et euphorisant RE Balls, Wamma Gonna Do ? hit electro-proto-disco-barjo jou'e9 pied au plancher. Le charnel et instrumental Truckers Delight taill'e9 pour le club. Et quand Flairs le l'e8ve un peu (le pied), c\'est pour y aller direct (au pieu) sur la ballade pop mutante et sexy French Cowboy.rnrnSur sc'e8ne Flairs se voit en showman. Pour lui, si on monte sur sc'e8ne, c\'est pour jouer la com'e9die, faire le spectacle : il martyrise les cordes de sa basse avec puissance et dext'e9rit'e9 et arangue son public, habitu'e9 des grandes sc'e8nes (car avant de se concacrer pleinement 'e0 Flairs, Lionel a notamment jou'e9 pour une ribambelle de groupes : Hush puppies, Alex Gopher, Fugu, Mellow...). rnrnC\'est le m'eame esprit et la m'eame exigence que l\'on retrouve sur ses videos. Flairs a le chic pour aller chercher les r'e9alisateurs qui montent: que ce soit le spectaculaire cartoon sous acides de Jonas & Fran'e7ois pour Better Than Prince (depuis ils ont encha'een'e9 les clip pour Justice, Kanye West ou Madonna et r'e9aliser une pub pour Decathlon avec Flairs 'e0 la bande-son) ,J'e9remie P'e9rrin et sa version 8-bit Sega sale, sexy et tr'e8s dr'f4le de Truckers Delight (qui a d'e9cha'een'e9 la plan'eate Gick avec ses 2,5 millions de vues) ou le trip sci-fi 80\'s hallucin'e9 de Ben&Julia pour Radio, les clips de Flairs sont syst'e9matiquement pl'e9biscit'e9s par la blogosph'e8re, Sans parler de la BO des Beaux-Gosses de Riad Sattouf, carton surprise de l\''e9t'e9 dernier , ses intrus 'e9lectro illustrant 'e0 merveille les premiers 'e9bats gauches d\'une bande d\'ados en rut.rnrnFlairs est 'e0 l\'image de sa musique, schizophr'e8ne et g'e9n'e9reux. Il balance entre sa passion pour l\'indie-rock et son irr'e9pressible besoin de remuer et transpirer sur le dancefloor - ces singles ont d\'ailleurs 'e9t'e9 playlist'e9s par Soulwax, Justice, Pete Tong, sampl'e9s par Felix Da Housecat et lou'e9s sur les blogs '96 de 20jazzfunkgreats 'e0 Super Laser. En r'e9alisant le crossover parfait entre la coolitude am'e9ricaine, le chic de la french-touch et la gouaille du lad anglais, Lionel a su faire de Flairs un v'e9ritable h'e9ros de fiction, le love symbole des ann'e9es 2000.rnwww.myspace.com/mightyflairsrnwww.myspace.com/thirdsiderecordrnCHATEAU MARMONTrnrnChateau Marmont est un groupe de musique 'e9lectronique constitu'e9 de quatre Fran'e7ais originaires de Tarbes et install'e9s 'e0 Paris.rnA sa cr'e9ation en 2005, le groupe poss'e8de un style rock qui sonne 70\'s et utilise d'e9j'e0 abondamment les synth'e9tiseurs analogiques qui constituent leur marque de fabrique. En 2007, le groupe est rep'e9r'e9 par Steve Lamacq, DJ de la BBC, gr'e2ce au morceau Only Diamonds.rnIls 'e9voluent progressivement vers un style plus 'e9lectronique avec des morceaux comme Planaerox et Solar Apex. Ils se mettent 'e0 remixer des morceaux de groupes proches d\'eux : Koko von Napoo, Poney Poney ou encore Axe Riverboy.rnrnMais c\'est leur remix des australiens de Midnight Juggernauts sur le single Into The Galaxy qui va r'e9sonner dans les t'e9l'e9visions puisqu\'il servira de \"coming-next\" au Grand Journal de Canal+. Ils se rapprochent ainsi du label Institubes sur lequel ils sortent, en F'e9vrier 2009, leur premier maxi, Solar Apex.rnrnIls se font ainsi une r'e9putation de remixeurs (La Roux, Heartsrevolution, Ladyhawke, Peter, Bjorn and John, Royks'f6pp).rnLeur deuxi'e8me EP 4 titres, Nibiru, est sorti en mars 2010.

Lieu: Péniche Batofar

Adresse: 11 quai Francois Mauriac

Arrondissement: 13